Conseils et Astuces

Accouchement : avec ou sans péridurale ?

By  | 

Quand bébé arrive, les contractions s’intensifient au fil des heures et la douleur devient de moins en moins supportable. Si la douleur est trop forte, les futures mamans demandent une péridurale pour mieux la supporter. Cette anesthésie est-elle indispensable ? Est-il possible de supporter la douleur sans recourir à la péridurale ? Ce guide vous révèle tout ce qu’il y a à savoir sur l’accouchement et la péridurale.

Pourquoi accoucher avec péridurale ?

Les femmes ont supporté l’accouchement sans péridurale pendant des siècles. Alors, s’il y a un moyen de donner naissance à un enfant sans douleur, pourquoi souffrir autant ? C’est majoritairement pour cette raison que les futures mères décident d’opter pour la péridurale. Vivre dans la douleur semble de ce fait être une souffrance inutile étant donné que cette anesthésie aide à accoucher sereinement. Si 80 % des femmes enceintes choisissent la péridurale, les 20 % restantes préfèrent l’accouchement naturel soit par manque de temps, soit par contre indication. Certes, l’accouchement par péridurale se déroule de la même façon qu’un accouchement naturel, mais la douleur ressentie est plus intense dans le second cas.

Quand demander une péridurale ?

Les patientes peuvent demander une péridurale à n’importe quel moment du travail. Toutefois, elles doivent respecter quelques conditions. Tout d’abord, la péridurale ne peut être réalisée que lorsque le travail a réellement commencé. Ensuite, le gynécologue ou la sage-femme doit être certain de l’adéquation de cette anesthésie avec l’état de santé de la patiente. Le spécialiste devra donc ausculter sa patiente avant de prescrire une péridurale. Par ailleurs, les futures mères décident d’accoucher sous péridurale bien avant leur accouchement. Pour ce faire, elles en discutent au préalable avec leur médecin ou gynéco. D’ailleurs, il est préférable de décider d’avoir une péridurale avant le travail, car certaines maternités ne disposent pas d’un service d’anesthésie de garde approprié.

À qui convient une péridurale ?

Lorsque les diagnostics sur la santé de la mère et de l’enfant sont satisfaisants, la péridurale peut être prévue. En réalité, tout repose sur l’organisation de la maternité. Si certains établissements privilégient l’accouchement naturel, d’autres prennent en compte les demandes des patientes et prévoient des anesthésiants pour les soulager. Étant donné que le médicament peut provoquer des effets secondaires, la péridurale peut être déconseillée à certaines femmes enceintes. En principe, une future mère souffrant de maladie de la peau, de déformation de la colonne vertébrale, de problèmes de circulation sanguine ou ayant des antécédents chirurgicaux ne peut obtenir une péridurale.

Accouchement naturel : comment endurer la douleur sans la péridurale ?

Appréhendé par les futures mamans, l’accouchement naturel présente toutefois de nombreux avantages. En effet, vous n’aurez pas à anticiper les effets secondaires d’un anesthésiant. Ensuite, le corps se remet plus rapidement de l’accouchement, ce qui ne sera pas toujours le cas après une péridurale. Par ailleurs, sachez qu’il existe différentes manières d’atténuer la douleur durant le travail. Rendez-vous ici pour trouver des conseils pratiques pour atténuer la douleur pendant le travail. En tout cas, parmi les solutions à essayer, il y a le massage, le bain chaud, l’acupuncture, le soutien des proches et de la sage-femme ainsi que l’hypnose.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.